Hommage

Francine Leseney et Le Salon Indien présentent :

« Sérénité » Aquarelles d’Eugène Leseney (1931-2014)

15 septembre – 20 octobre 2015

11h30 – 21h30 du lundi au vendredi

flyer sereniteDes années 50 au années 2000… Une production continue de dessins et d’aquarelles en phase avec une carrière architecturale d’exception.

Eugène Leseney était membre de l’Académie d’architecture depuis 1981. A l’occasion des Journées du Patrimoine, placées cette année sous le signe du Patrimoine du XXIème siècle, un hommage organisé par la Mairie de Saint-Lô lui sera rendu les 19 et 20 septembre. L’exposition « Sérénité » vient en prélude à la présentation de dessins d’architecture, maquettes et photographies, actuellement en préparation. Enfin, un article wikipedia sera publié prochainement pour contribuer au regroupement de l’information disponible le concernant.

ELchantier1

Un évènement facebook, organisé par 7ème fée & Le Salon Indien

 

Dessinateur né, architecte de profession, il a utilisé la technique de l’aquarelle pour peindre le monde tel que sa sensibilité lui permettait de le voir et passionnément et inlassablement, il choisit pour sujet habitat et paysages. Pour lui, habitat, flore, faune, milieu naturel composaient un tout. Dès sa jeunesse, il partit à la découverte de ce qui permet à l’homme de s’insérer dans ce paysage et éventuellement de le modeler, quelles que soient sa rudesse, son échelle, sa majesté.

En tant qu’architecte et en tant qu’artiste, il mena plus tard une étude sur la couleur qui le conduisit à plus de liberté. De prismalo en aquarelle, il s’essaya au pastel et au collage.

Souvent, dans ses aquarelles, la terre et le ciel se confondent, dans le bocage et la côte normands, et dans la montagne de son deuxième pays, l’Aveyron méridional et profond. Ces tableaux composent un merveilleux tapis sur lequel accrocher nos rêves. La plupart du temps, c’est un tapis d’une très grande douceur.

Cette exposition est celle d’un homme remarquable qui fut tout à la fois un chercheur, un artiste, un architecte novateur, cultivé et courageux, un père, un grand-père et un jardinier.

Dans ses dernières années, Eugène adorait réparer, adepte de la colle uhu, composait des tableaux incorporant bois flottés, flotteurs et autres petits objets évoquant le lent travail du temps, des éléments et surtout de la mer.

Merci Eugène pour ce beau passage sur terre, cet enthousiasme jamais démenti, ce goût sincère pour des cultures qui t’étaient étrangères et pourtant familières, pour cette curiosité et cette énergie qui ont tant inspiré. Merci, enfin, pour l’amour de l’art. Car en effet, comme tu te plaisais à l’affirmer « les architectes dignes de ce nom ont toujours recherché la compagnie des artistes. Souvent artistes eux-mêmes, ils y ont puisé le supplément d’âme, de sensibilité, de force aussi, ingrédients indispensables de l’architecture. »
J’organise cette exposition en mémoire d’Eugène et en soutien à Claudine (mes parents).

A cet occasion, la plupart des pièces seront mises en vente.

Je serai présente le 15 septembre pour ouvrir cette exposition et bien sûr, le 2 octobre. Le peintre R.P. Vasuhan sera l’hôte, dans une galerie de taille modeste mais accueillante, de cet hommage parisien.

Le Salon Indien – Galerie d’Art-Resto rapide-Traiteur 42, rue Louis Blanc à Paris 10ème (M° Ligne 7, 4 Louis-Blanc, Gare de l’Est)

  1 comment for “Hommage

  1. 4 octobre 2015 at 09:02

    Bravo pour ton site
    et très heureux d’être passé voir la lumière des aquarelles d’Eugène
    et de t’avoir rencontrée

    bien amicalement

    do

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *